« Toute maladie commence dans l’intestin »…

HIPPOCRATE…il y a plus de…2400 ans…
Et oui ! TOUT part de là !
🌿Quels que soient nos symptômes, arthrose, dépression, diabète, surpoids, maladies auto-immunes, maladies inflammatoires, maladies cardiovasculaires, etc., tout part de l’intestin et de notre microbiote (anciennement appelé flore intestinale).
🌿L’intestin est le premier réservoir de cellules immunitaires de l’organisme, alors chouchoutons le car il est facilement déstabilisé par :
✨Le stress (et les colères non exprimées…très important de savoir dire « non », de s’affirmer, s’exprimer).
✨La fatigue (dormir au moins 7 heures et/ou faire des micro-siestes).
✨La mal bouffe (un maximum de produits bruts non transformés est déjà un bon début).
✨Les antibiotiques (anti-bio = anti-vie, parfois nécessaires, dans ce cas, équilibrer la flore avec des pro biotiques).
🌿C’est ce déséquilibre qui va provoquer l’apparition de maladies.
🌿Et pour les futures mamans, sachez qu’un accouchement par voie basse est essentielle (quand on peut bien sûr) pour votre enfant car au passage, vos bactéries (vagin et anus) vont ensemencer l’intestin tout vierge de bébé par de bonnes bactéries qui vont construire son système immunitaire. (C’est pourquoi en consultation de naturopathie on demande systématiquement – normalement- à une personne qui est régulièrement malade si elle est née par voie basse ou par césarienne).
🌿C’est le même processus que l’on retrouve dans l’allaitement (quand on peut😊…), qui favorise l’implantation rapide de certaines souches de bactéries et renforce ainsi le système immunitaire de bébé.
🌿De plus, un des risques majeurs est que l’intestin grêle se fragilise et devienne poreux, laissant passer dans le sang des particules (notamment des fragments de protéines mal digérées, etc.) qui devraient normalement être dirigées vers le colon et être évacuées… dans les toilettes !
🌿C’est le concept d’hyperperméabilité intestinale cher au Dr Jean Seignalet…et à moi aussi 😊.
🌿Si j’avais seulement 3 conseils à donner pour un intestin en bonne santé :
– Éviter les plats industriels préparés et micro-ondables, bourrés d’additifs et de conservateurs que notre organisme ne reconnaît pas. Préférer le fait-maison : avec des astuces et de l’organisation, cette étape n’est pas insurmontable.
– Ne pas trop manger… même des kilos de haricots ou des casseroles de veloutés de butternut peuvent endommager votre microbiote ! Le trop plein de nourriture va fermenter en attendant d’être digéré et développer de mauvaises bactéries…
On se gave de légumes vapeur ou de velouté pensant bien faire ou chasser les kilos et… finalement on détériore sa santé… Le juste équilibre, tel est l’objectif…
– Gérer son stress et contrôler ses émotions : exercices de respiration abdominale, cohérence cardiaque, marcher dans la nature, écrire ses pensées négatives.
❗️Tout n’est pas facile à entreprendre, surtout dans le contexte actuel de crise sanitaire qui joue avec nos nerfs.
❗️Le but ici n’est pas d’être parfait, mais de se poser des questions et commencer par des petits pas. Si on vise trop haut on va tomber très bas, se décourager, se sous-estimer et abandonner.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *