LE POUVOIR DE LA GRAINE GERMÉE

Vous avez des difficultés à réformer votre alimentation ? Vous ne savez pas quoi enlever à votre assiette pour retrouver de la vitalité et de l’énergie ? N’enlevez rien !!!! Ajoutez des graines germées !!!

Comme beaucoup d’aliments « santé », la graine germée n’est pas une nouveauté.

Il y a plus de 2000 ans, les Esséniens avaient déjà compris le pouvoir nutritionnel des graines germées en fabriquant leur pain à base de germes de blé (pain Essène que l’on retrouve aujourd’hui en magasin bio, à base de blé, sarrasin, seigle ou orge germé).

Personnellement, ces petites bombes soutiennent beaucoup ma remontée alimentaire après mon jeûne de 6 jours. En effet, plus la reprise alimentaire est douce, plus les bienfaits du jeûne se prolongent.

Je commence par ré-introduire des légumes cuits, puis crus, puis des fruits, mais les protéines sont en bout de chaîne ! Donc pour être sûre d’avoir tous les acides aminés (constituants des protéines) dont j’ai besoin, ainsi que tous les micro-nutriments (vitamines, minéraux, oligo-éléments), j’use et j’abuse de graines germées (et des jeunes pousses).

Résultat, pas de carence, aucune baisse de vitalité et de l’énergie à revendre !!!

QUEL EST L’INTÉRÊT DES GRAINES GERMÉES ?

Une graine (que ce soit de la luzerne, une lentille ou une amande), est entourée d’une enveloppe qui l’empêche de germer. La Nature l’a enrobé d’un inhibiteur de croissance, qui empêche la germination. Nos amandes ou nos lentilles restent bien sages dans leur sachet ou leur bocal. Elles sont en « dormance », toutes sèches, toutes fripées, pas très vivantes…

Donc tant que la graine est en « dormance », il ne se passe rien.

Mais quand ces graines sont soumises à un environnement favorable (peu de lumière, humidité), la magie opère ! Elles jouent les « Belle au Bois Dormant » et se réveillent ! Le processus de germination démarre pour aboutir à une graine germée, dont la valeur nutritive est décuplée !

A partir du moment ou la graine est trempée, les inhibiteurs de croissance se libèrent dans l’eau, la graine commence son processus de germination et libère tout son potentiel.

La graine, en se « réveillant », va décupler de manière phénoménale la quantité de ses vitamines et de ses minéraux : la vitamine C augmenterait de 600%, la B6 de 500%, la B5 de 200%, la B2 de 1300%, la biotine de 50% et l’acide folique de 600%

Les aliments germés sont donc de véritables bombes énergétiques !

COMMENT UTILISER LES GRAINES GERMÉES ?

Si vous ne voulez pas les faire germer, le plus simple est de commencer par les acheter en magasin bio, sous forme de barquette.
Si vous voulez vous lancer dans l’aventure, commencez par des graines à germination inratable comme l’alfafa (luzerne).

C’est une de mes préférées car l’alfafa a très peu de goût, se marie donc avec tout et germe très facilement.

Vous pouvez en parsemer vos sandwich, burgers ou présentation de plat. Mais vous pouvez aussi (histoire d’en mettre un peu partout et le plus souvent possible), décorer votre porridge (ou pudding de chia pour moi) du matin.

Une grosse poignée dans un smoothie est une autre option.

Je déconseille par contre les graines germées le soir pour les personnes ayant des troubles de l’endormissement car certaines sont tellement riches en Vitamine C qu’elles pourraient amplifier ces troubles.

INTÉRÊT NUTRITIONNEL DE L’ALFAFA

L’alfafa fait partie des légumineuses. Elle est donc riche en protéines végétales de haute qualité puisque qu’elle renferme les 8 acides aminés essentiels (ceux que notre corps ne fabrique pas).

L’alfafa est également riche en minéraux alcalinisants (calcium, magnesium, potassium), qui « tamponnent » les acides de notre corps et ainsi aident à réguler l’équilibre acido-basique (quand notre corps est en acidose alors qu’il devrait être alcalin).

L’alfafa a également un fort pouvoir anti-oxydant et aide ainsi dans la lutte contre le vieillissement des cellules.

Aussi, cette graine est riche en vitamines, ce qui augmente la vitalité et renforce le système immunitaire.

MODE D’EMPLOI (POUR L’ALFAFA)

Vous trouverez un bocal de germination pour quelques euros en magasin bio. C’est un contenant type « bocal à confiture » avec un couvercle/passoir pour rincer les graines et une « béquille » sur le côté du pot pour le mettre en position oblique. (voir photo dans les commentaires ou je fais germer des pois chiche).

– Mettre une CS de graines dans le bocal
– Recouvrir d’eau et laisser tremper la nuit
– Le lendemain, vider l’eau et rincer les graines.
– Placer le bocal à l’abri de la lumière (moi je le mets dans l’évier) de façon oblique pour que l’eau en excès s’écoule
– Le soir, rincer de nouveau et replacer le bocal de façon oblique
– Idem le lendemain matin jusqu’à ce que les graines soient germées et prêtes à consommer. En général 3-4 jours pour l’alfafa.

Alors pourquoi se priver de cet apport nutritionnel si facile à utiliser ?

A vos assiettes pleines de vitalité et surtout… »Santez-Vous » bien !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *