Céleri rave en risotto au lait de coco

Encore un légume qui me fait aisément patienter en attendant les courgettes et les aubergines !
Il ne me viendrait pas (plus ☺️) a l’idée de consommer des tomates pleines de flotte en hiver ni des courgettes qui n’ont pas vu le moindre rayon de soleil et qui ont fait 3 semaines de frigo avant d’atterrir dans mon assiette, fades, tristes, sans saveur, sans vitamines ou minéraux, et donc sans apporter grand chose à mon corps finalement, à part des fibres que l’on trouve dans TOUS les fruits et légumes.
Mais me direz-vous… je mange quoi alors en hiver ?
Des courges (butternut, potimarron, courge spaghetti), des choux de toutes sortes, des navets, des poireaux, des céleris, des salades, du chou kale, des endives, etc.
Le céleri rave est une racine, rien à voir avec le céleri en branche (dont ladite branche n’est pas la partie émergée de la boule de céleri…).
C’est une petite boule rustique très parfumée, croquante quand elle est crue et fondante quand elle est cuite.
✨Le céleri-rave est très peu calorique (18 calories pour 100 g)
✨Fibres +++ : favorisent un transit régulier et réduisent aussi la sensation de faim (satiété).
✨Vitamine B9 +++ : renouvellement cellulaire, très intéressant pour les femmes enceintes pour le développement du fœtus, et chez les enfants en croissance, ainsi que pour les personnes convalescentes.
✨Vitamine B1 +++ : fonction cardiaque, énergie, système nerveux
✨potassium +++ : système nerveux, fonction musculaire, pression sanguine.
✨Vitamine K +++ : vitamine qui favorise la coagulation sanguine.
✨Vitamine C +++ : surtout cru comme d’habitude puisque la vitamine C disparait avec la cuisson
❗️Conseil : ne pas le choisir trop gros car le cœur ne sera plus dense et brillant mais creux et fade…

✨EN RISOTTO

– Il suffit de le mixer dans le bol du robot avec une lame en « S » pendant quelques secondes, on obtient alors une grosse semoule.
– Je le marie souvent avec du riz à la vapeur que je laisse au chaud dans une casserole avec du lait de coco, du sel et de l’ail en poudre.
– Je rajoute ensuite au riz la « semoule » de céleri et je laisse fondre à feu doux le mélange.
– On peut ajouter des herbes ciselées et/ou des noisettes concassées.
– Se marie très bien avec du tempeh mariné avec du tamari et une gousse d’ail écrasée.
❗️Compatible avec le régime hypotoxique/Seignalet: sans gluten, sans lait et cuisson douce.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *