Naturophila-Brownie-article

Beetroot Brownie sans gluten

 

Voilà longtemps que je veux tester cette recette de beetroot brownie (plus joli que brownie à la betterave non ?) sans gluten… On voit fleurir un peu partout sur les réseaux sociaux des gâteaux (souvent au chocolat) avec des légumes : patate douce, courge, courgettes, betteraves.

Très souvent, ces gâteaux sont en plus plein de beurre et de sucre.

Je me suis donc lancée le défi de faire un gâteau au chocolat et à la betterave qui soit plus sain mais bon aussi !

Parce qu’il est facile de balancer des recettes “healthy” sur la toile avec une super photo Reflex et des ingrédients bio, non raffinés, sans sucre, sans beurre, impossible à démouler ou à couper, et… sans goût, voire immangeable !!! A se demander si les auteurs l’ont goûté !…

 

« Trust me » c’est du vécu !

 

Ici je me suis inspirée de la recette du livre de Rabia de @la ligne gourmande. J’ai rajouté un peu de miel et remplacé la farine de blé par un mélange farine de riz/farine de sarrasin.

J’ai également fait cuire mes betteraves à l’eau (long !…) mais vous pouvez les acheter sous vide.

 

 

Le résultat est bluffant. Il y a quand même 250 g de betterave et…aucun goût de ce tubercule au final !

 

J’ai découpé le gâteau en 9 parts. Il est un peu plus friable qu’un brownie blindé de beurre mais se découpe très bien.

Pour le goûter de mes deux petits héros, je l’ai accompagné d’une clémentine. Quant au dîner de ces mêmes petits héros + le papa Schtroumph, d’une compotée de poires (2 poires coupées en petits morceaux et revenus à la poêle).

 

J’ai « balancé » l’ingrédient mystère aux enfants en fin de repas. Des yeux ronds, ils sont passés par un petit rictus du genre « tu nous as encore eu ! hi hi hi ».

 

Ma vie de « healthy mom »…

 

Mon fils de bientôt 11 ans en a quand même profité pour lancer le débat de la nourriture « healthy » versus…les Oreo des copains pour le goûter et leurs chips saveur oignons pour le snack de 10 heures…

 

De là m’est venue l’envie de vous partager mon ressenti par rapport à ce débat.

 

Depuis qu’ils sont petits, j’essaye au maximum (donc pas toujours…) de faire adopter à mes deux enfants (et à toute la famille) une alimentation saine. Ce qui ne veut pas dire des brocolis ou des radis noirs tous les jours, ou encore des lasagnes sans béchamel ni viande, ni une pastèque décorée de kiwi en guise de gâteau d’anniversaire !

 

Ce que j’essaye de mettre en place, c’est davantage de « fait maison », pas trop de sucre raffiné, plus de verdures, des laits végétaux au lieu du lait de vache, du granola maison au lieu des Miels Pops, pas de produits ultra-transformés réchauffés au micro-ondes, etc.

En tant que naturopathe, je suis confrontée, au gré de mes recherches et de mes rencontres, à la réalité d’une société qui mange de plus en plus mal…et qui est de plus en plus malade…

 

Convaincue qu’une grande partie de ces maladies dites de civilisation (diabète 2, maladies auto-immunes, cancers) sont provoquées par une mauvaise alimentation, je ne peux pas faire autrement que proposer des alternatives plus saines à ma famille ! Et les partager autour de moi !

 

En effet, quand je vous propose des recettes, j’espère que vous ne me voyez pas comme une mère parfaite qui veut inonder la toile de ses connaissances et de ses créations ! Mon objectif depuis le début est de partager en toute simplicité mes découvertes culinaires (ou autres) toujours faciles à réaliser, rapides, pour éveiller la curiosité de ceux d’entre vous qui justement êtes en attente d’une alimentation plus simple et non moins gourmande !

 

« Supermarché » versus « fait maison »

 

Si on prend l’exemple d’un brownie de supermarché (et si on enlève le paramètre important qu’il est parfois plus rapide et plus simple d’ouvrir un paquet de gâteaux…)

 

Brownie Marque St Michel (exemple quasi aléatoire fortement motivé par une photo trouvée en ligne avec en plus l’étiquette des « valeurs nutritionnelles… »)

 

 

Valeur énergétique : 477.2 Cal

 

Protéines : 5.3 g

Lipides : 29 g

Glucides : 47 g

Fibres alimentaires : 3.5 g

 

Ingrédients : sucre, œufs de poules élevées en plein air (18 %), huile de colza non hydrogénée, farine de blé (10,8 %), pâte de cacao, beurre de cacao, stabilisant : glycérol, poudre de lait entier, sirop de glucose-fructose, cacao en poudre, sel, arômes, lactose , émulsifiants : lécithines ( soja ).

 

« Notre » beetroot Brownie (définitivement plus vendeur que brownie à la betterave…)

 

Valeur énergétique : 278 Cal

 

Protéines : 5.6 g

Lipides : 14 g (2 fois moins !)

Glucides : 30 g (1.5 fois moins !)

Fibres alimentaires : 3.5 g (1.6 fois plus !)

 

 

Ingrédients : chocolat (on commence par du chocolat nous, pas du sucre…), betteraves, œufs, farine de riz, farine de sarrasin, miel, cacao amer, noix, levure.

 

Sans commentaire…

 

BEETROOT BROWNIE SANS GLUTEN

Ingrédients :

  • 200 g de chocolat pâtissier (type Nestlé dessert)
  • 250 g de betterave cuite (à l’eau ou achetées sous-vide)
  • 2 œufs
  • 50 g de miel liquide (ou solide dilué avec un peu d’eau chaude)
  • 1 pincée de sel
  • 50 g de farine de riz
  • 30 g de farine de sarrasin
  • 20 g de cacao amer
  • 9 cerneaux de noix
  • 5 g de levure

 

Déroulement de la recette :

 

  • Faire fondre le chocolat au bain marie (ou au micro-ondes)
  • Dans un blender (ou avec un mixeur plongeant), mettre la betterave coupée en morceaux, les œufs, le miel et le sel et mixer.
  • Ajouter le chocolat et mixer à nouveau.
  • Ajouter farine, levure et cacao puis mixer rapidement.
  • Verser la préparation dans un moule carré recouvert de papier cuisson (idéalement  20 cm de diamètre, le mien est plus grand, donc les carrés sont moins généreux)
  • Lisser à la spatule et déposer les 9 cerneaux de noix pour 9 parts de gâteaux.
  • Enfourner dans un four préchauffé à 190 ° C pendant 15 minutes

 

Quand le brownie est froid, vous pouvez le découper en 9 carrés.

Ce sont de bonnes portions, c’est pourquoi j’en coupe certains en triangle pour accompagner mon petit café du matin…

Bon appétit et surtout… “Santez-vous bien ” !

 

Article écrit par Aurélie Hili pour Naturophila

 

 

 

 

MugCake

Mug Cake à la farine de coco et autre recette

Connaissez-vous ces petites choses toutes douces, toutes moelleuses, totalement régressives que l’on appelle “Mug Cake” sur Instagram ou Pinterest ?

Peu d’ingrédients, rapides à faire, moelleux, à décliner  en fonction des goûts.

Ceux que l’on a adopté à la maison pour le goûter ou le petit déjeuner sont à bases de farine de coco et sans gras ajouté. Ce qui les rend intéressants d’un point de vue nutritionnel.

 

Vous connaissez la farine de coco ?

 

Farine de coco

 

On l’obtient en faisant sécher la noix de coco. La chair est ensuite dégraissée puis broyée, on obtient ainsi de la farine de coco.

La farine de coco est également appelée fibre de coco car elle en contient énormément : plus de fibres que dans le son de blé, les graines de chia, les graines de lin, le son d’avoine, ou les pruneaux.
Elle est donc la bienvenue si vos intestins sont paresseux puisque les fibres facilitent le transit intestinal.

Ces fibres s’accompagnent aussi d’une sensation de satiété (intéressant pour les gros mangeurs).

Enfin, grâce à eux, l’indice glycémique de cette farine est bas, ce qui permet d’éviter les pics de glycémie synonymes de fringales et de prise de poids.

 

Protéines

La farine de noix de coco apporte une part de protéines plus importante que la farine de blé. En effet, la farine de noix de coco contient 19 grammes de protéines pour 100 grammes, alors que celle à base de blé n’en apporte que 10 grammes pour la même quantité.

D’ailleurs, les sportifs soucieux de leur apports en protéines l’utilisent beaucoup, notamment pour des recettes de pancakes à la farine de coco au petit-déjeuner.

 

Sans gluten

 

Autre avantage et non des moindres…la farine de coco est sans gluten ! Par contre, ne l’utiliser pas dans vos recettes en remplacement de la farine de blé car de par sa richesse en fibres, elle absorbe beaucoup et nécessite donc plus de liquide que dans une recette avec de la farine de blé. De plus, elle n’est pas panifiable comme le blé (puisqu’elle n’a pas de gluten) et ne s’étale donc pas facilement.

Inspirez-vous donc de recettes déjà réalisées que vous trouverez facilement sur Internet !

 

Pour ma part, en voici deux. La première est la reine des goûters d’hiver pour les enfants. La deuxième, je la réserve pour mes petits déjeuners gourmands.

MUG CAKE CHOCO

  • 15 g de farine de coco
  • 2 cc de sucre de coco (8 g)
  • 1/2 cc de bicarbonate ou  levure chimique (3 g)
  • 1 pincée de sel
  • 1 oeuf
  • 60 ml de lait végétal
  • 10 g de chocolat

Calories : 230

Protéines : 9

Glucides : 15

Lipides : 12

Prendre un mug (haut) ou un petit bol ( je préfère le bol, plus pratique pour la dégustation. Certains graissent les parois du bol et renverse le cake sur une assiette une fois qu’il est cuit. Moi j’aime bien manger dans mon bol…).

  1. Bien mélanger la farine, le sucre, le sel et le bicarbonate.
  2. Ajouter l’oeuf et battre. Ajouter le lait petit à petit pour obtenir une pâte onctueuse.
  3. Incorporer le chocolat coupé en morceaux.
  4. Mettre au micro-onde 2 minutes et demi.
  5. Laisser refroidir et déguster.

A noter que le micro-onde n’est pas le meilleur ami de la famille. Habituellement dédié au chauffage…des bouillottes le soir. Je fais parfois des exceptions, notamment pour les mugs cake…

 

Une autre de mes recettes favorites, le Bol cake à la banane, que je réserve pour mes petit-déjeuners : rapide, gourmand, réconfortant quand la neige ou la pluie me narguent derrière les carreaux…

BOWL CAKE BANANE

  • 15 g de farine de coco
  • 1/2 cc de bicarbonate ou levure
  • Sel
  • 1 oeuf
  • 1 banane
  • 5 myrtilles
  • Topping : 10 g de purée d’amande, 10 g de copeaux de noix de coco.

Petit déjeuner oblige, ici je prends un bol…

  1. Mettre la farine, le sel et le bicarbonate dans le bol et mélanger.
  2. Ajouter l’oeuf et battre. Ajouter le lait puis la banane préalablement écrasée à la fourchette (garder quelques tranches pour la déco).
  3. Incorporer les myrtilles.
  4. Mettre au micro-ondes 2 minutes 30.
  5. Rajouter sur le dessus la purée d’amande, les copeaux de noix de coco…et faites vous plaisir en dégustant cette gourmandise accompagnée pour moi d’une chicorée.

Je suis une gourmande, ça je me suis faite à l’idée !

C’est pourquoi j’essaye toujours de satisfaire cette gourmandise tout en respectant ce dont mon organisme a besoin.

Ma recette ? Pas de calories vides (pâtisseries industrielles, biscuits et barres chocolatées, barquettes micro-ondables). Des aliments bruts, une cuisine simple, toujours rapide, peu d’ingrédients, un équilibre entre les moments de plaisirs et les moments plus raisonnables, une activité physique.

Alors régalez-vous et surtout… “Santez-vous bien !”…

 

Article écrit par Aurélie Hili pour www.naturophila.com

ToastPatateDouce

Toasts de patate douce, un petit déjeuner qui change…

Les toast de patates douces, mon coup de coeur 2017 !

Internet foisonne d’idées plus originales les unes que les autres pour manger équilibré ET gourmand. Parfois, les recettes sont compliquées, demandent plus de 5 ingrédients, n’ont pas du tout le résultat escompté.

Mais parfois, on a l’agréable surprise de faire une réelle découverte !

Pour moi, ce fut le cas avec ces toasts de patate douce.

Ils accompagnent depuis plusieurs mois mon petit-déjeuner qui est très varié et dont les tartines pain-beurre-confiture ont disparu depuis une bonne dizaine d’années…

Pourquoi je privilégie la patate douce pour ce repas de début de journée ?

– D’abord j’adore quand seul un ingrédient est nécessaire pour se régaler.
– Ensuite, c’est rapide, facile, inratable ! Le leitmotiv de la plupart de mes plats favoris.
– Enfin, la patate douce est un excellent aliment d’un point de vue nutritionnel, parfait pour bien démarrer la journée.


Les qualités nutritionnelles de la patate douce


Un Indice glycémique bas (45)
Pour rappel, les aliments à IG élevé contiennent peu de fibres, mais beaucoup de calories. De tels aliments sont rapidement digérés et absorbés, et provoquent une hausse rapide du taux de sucre dans le sang, puis un pic d’insuline. Ce qui peut provoquer à terme l’obésité, l’hypertension et le diabète de type 2.

Excellente source de vitamine A (comme la carotte ou les abricots)
La vitamine A contribue à la croissance des os et des dents, maintient la peau en santé et protège contre les infections. De plus, elle joue un rôle antioxydant et favorise une bonne vision.

Pleine de fibres
Excellent pour les intestins paresseux ! Intéressant aussi pour faire baisser le taux de cholestérol et comme nous l’avons vu, pour gérer la glycémie (taux de sucre dans le sang). Les fibres contribuent également au sentiment de satiété, ce qui peut aider à la gestion du poids.


Comment procéder ?

Couper des tranches de patates douces sur 1/2 cm, les mettre dans le toaster et l’actionner 4 fois de suite.
Il se forme une croûte croustillante sous laquelle se cache un délicieux fondant !

Je l’accompagne (et vous conseille) de purée d’amande complète et de banane coupée en tranche.

Vraiment délicieux et en plus vous faites du bien à votre corps !

Je les coupe en tranche la veille, je les place au frais dans un sac congélation et le matin je n’ai plus qu’à les glisser dans le toaster…

Alors à vos toaster et surtout…”Santez-vous” bien !;o)

SaladeQuinoa

Le quinoa…et sa salade…

Pour moi qui ne mange pas de gluten et peu de viande, le quinoa est mon héros !

En effet, cette petite graine qui est cultivée depuis plus de 5000 ans sur les hauts plateaux d’Amérique du sud est une bombe nutritionnelle !

Pour faire court :

Très digeste,
– pauvre en lipides,
– riche en fer et en magnésium,
– riche en protéines (la plus grande teneur en protéines du monde végétal).

D’ailleurs, on ne peut pas vraiment parler de céréale (comme le riz, le maïs ou les pâtes) puisque le quinoa appartient à la même famille que…la betterave ou les épinards !!!

Il existe 3 couleurs de quinoa, le blanc (le plus célèbre dans nos magasins), le rouge (qui bruni à la cuisson mais qui reste plus ferme), et le noir (plus rare et d’un goût plus prononcé). Ils ont tous plus ou moins la même valeur nutritionnelle.

Vous n’aimez pas le quinoa ? Peut-être y a t’il eut erreur dans la cuisson ? C’est un point clé la cuisson !

 

Cuisson du quinoa

Règle numéro un : bien rincer votre quinoa avant de le faire cuire, pour enlever l’amertume. Ce n’est pas chose facile car contrairement au riz, le grain de quinoa flotte ! Donc si vous comptez le mettre dans une casserole avec de l’eau puis filtrer l’eau, ça ne rincera pas grand chose… C’est pas clair ? Tentez l’expérience !
Donc le mieux est de verser la quantité souhaitée dans un chinois (euh…l’ustensile de cuisine hein !!!) et de le passer sous l’eau du robinet en remuant (toujours l’ustensile hein !!!).

Règle numéro deux : la méthode de cuisson. Mes premiers pas avec la bête ont été laborieux… Une bouillie de couleur indéfinie dans l’assiette ! Mi-purée mi-porridge… Alors que le résultat doit être doré et croquant !
Heureusement j’ai persévéré et vous livre la marche à suivre.

– Rincer le quinoa.
– Ajouter 2 volumes d’eau + sel ( 1 Cup de quinoa=2 Cup d’eau).
– Porter à ébullition sans couvercle.
– Laisser bouillir une minute.
– Baisser le feu pour stopper l’ébullition.
– Couvrir et attendre que l’eau soit absorbée.
– Éteindre le feu et laisser le couvercle pendant 5 minutes.

Je trouve que le quinoa se prête bien aux salades.


Salade quinoa / patates douces rôties 

Un grand saladier pour 4

– 100 g quinoa
– 1 patate douce
– 1 avocat
– 1 belle poignée de roquette
– 50 g de feta
– 20 tomates cerise
– Une poignée de graines de courges

Couper les patates douces en petits cubes, les mélanger dans un saladier avec 1CS d’huile d’olive. Déposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et placer au four à 180 C (390 F) pendant 45 minutes.
Pendant ce temps faire cuire le quinoa comme indiqué ci-dessus.
Laisser refroidir et mélanger dans un saladier avec tous les ingrédients. (Roquette, Avocats et feta coupés en dés, tomates cerise coupées en deux, graines de courges).
Pour la vinaigrette, c’est huile d’olive et vinaigre de cidre pour moi.

J’espère avoir donné envie d’essayer le quinoa à ceux qui ne connaissaient pas ou qui n’osaient pas !

Bon appétit et…santez-vous bien !

 

Article écrit par Aurélie Hili pour www.naturophila.com

DateRoll

Boules d’énergie dattes et noix de coco

Certains accompagneront leur petit café de 10h par un croissant, pour d’autres ce sera du chocolat. Pour ma part ce sont des boules d’énergie datte et noix de coco. Snack sucré aussi, mais plus fruité et toujours plus intéressant d’un point de vue nutritionnel.

Je ne bois pas de café au petit-déjeuner.  Par contre, je prends plaisir à faire une pause vers 10h devant mon ordi avec un café et…des dattes à la noix de coco. Le fondant de la pâte de datte avec une note de saveur des îles m’ont rendu addicted de ces “roll dates”.

On trouve beaucoup de recettes de ces “boules d’énergie” , mais pour moi elles sont toujours trop riches : en plus des dattes, on rajoute, des amandes, du chocolat, de l’huile de coco, etc.

La richesse des dattes suffit…

La datte…je ne pourrais pas m’en passer ! Ca tombe bien car on peut qualifier ce fruit sec de “healthy”,  car ses calories apportent aussi des nutriments à notre corps. Contrairement par exemple à un morceau de chocolat blanc ou un croissant (ce qui ne veut pas dire que ces petits plaisirs peuvent être conservés…de temps en temps…).

Attention, “healthy” ne veut pas dire “régime”, et la datte a d’ailleurs une haute valeur énergétique. Mais cette énergie va doper l’organisme, le nourrir rapidement et efficacement. Idéal donc pour mes petits coups de fatigue.

 

De bonnes fibres

Ce fruit est une bonne source de fibres et une aide précieuse à la digestion. Les dattes sont composées de plus de 50 % de fibres insolubles (pour un excellent transit intestinal) et presque autant de fibres solubles (permettant de mieux réguler le taux de cholestérol et la glycémie, qui est le taux de sucre dans le sang).

 

Reminéralisante

Les dattes sont riches en vitamines B, D et en sels minéraux comme le potassium, le calcium, le magnésium et le selenium.

Un snack plein d’énergie pour rebooster votre matinée très facile à faire !

 

Préparation des “Roll dates”


J’achète la pâte de datte en magasin bio ( la marque Rapunzel est la meilleure au goût),  et je prends de la noix de coco râpée en sachet.

Prélever un carré de pâte de datte et le rouler pour attendrir la pâte afin que la noix de coco puisse adhérer.


Mettre un peu de coco dans une petite assiette et rouler la datte !

That’s it !

J’en fais une dizaine d’avance que je laisse dans le frigidaire. Si je ne suis pas chez moi le matin, j’emporte une roll date dans mon sac pour la savourer quand même lors de la pause !!!

Bonne pause café et surtout…”Santez-vous bien” !

 

 

Article écrit par Aurélie Hili pour www.naturophila.com

Naturophila-22-Puree-Amandes-Maison-naturophila

Purée d’amande maison – Le plein de calcium

 

La purée d’amande est très facile à faire et c’est une excellente source de calcium…sans lait…

On nous a (devinez qui ?) depuis de nombreuses années induit l’idée que les produits laitiers étaient (nos amis pour la vie) indispensables à notre croissance, car ils étaient plein de calcium .

Et pourtant, le calcium qui vient du lait n’est absorbé qu’à 30 % par notre corps , alors que celui sissu des végétaux est absorbé à 70 % par notre organisme.

De plus, le lait de vache est difficile à digérer, inflammatoire pour notre organisme, chargé de la nourriture…de la vache (antibiotiques, pesticides, hormones de croissance…). Sa consommation excessive n’est pas sans impact sur notre santé : allergies, problèmes ORL, ballonnements, problèmes respiratoires, etc.

C’est un aliment acidifiant qui conduit à une déminéralisation du corps et donc à…l’ostéoporose. Des études ont prouvé que l’ostéoporose est plus fréquente dans les pays scandinaves…où les femmes consomment 3 verres de lait par jour !!!

Alors à la maison, depuis des années, nous laissons le lait de vache…aux petits veaux ! Je vous explique d’ailleurs pourquoi ici.

Pas d’inquiétude, les besoins en calcium sont largement couverts si on diversifie un peu son horizon alimentaire : amandes, noix de coco, pois chiches, haricots rouges, graines de sésame et graines de chia, brocoli, chou, asperges, épinards, tofu, etc.

Nous sommes donc de gros consommateurs d’amandes, notamment sous deux formes très faciles à réaliser chez soi :

– Le lait, qui me sert pour les béchamels, les crêpes, le granola des enfants, les quiches (lait = 150 g d’amandes, 750 ml d’eau)

– La purée d’amandes

Préparation :

– 500 grammes d’amandes Bio
– Un robot avec une lame en “S”

1. Mettre les amandes dans le bol (très important : ne pas les faire tremper… Si elles sont humides, l’huile n’arrivera pas à sortir de l’amande et vous aurez une sorte de pâte… à tarte…).
2. Lancer le robot pendant 2 minutes,
3. L’amande est ici à l’état de poudre qui commence à coller. Ramener éventuellement l’ensemble au centre à l’aide d’une spatule,
4. Relancer le robot pendant 3 minutes, on obtient une pâte brune qui commence à “cracher” son huile,
5. Laisser reposer la pâte 5 ou 10 minutes, pour qu’elle refroidisse.
6. Relancer le mixeur jusqu’à obtention d’une purée d’amande souple, brillante, liquide,
7. Mettre dans un pot à confiture.

Je la garde jusqu’à 3 semaines dans mon placard.

Attention : selon la puissance des robots, le temps pour obtenir une pâte bien crémeuse est plus ou moins long. De plus, selon les variétés d’amande, le temps peut aussi être augmenté. (Mon matériel est un Magimix et j’obtiens généralement ma purée d’amandes en 10 minutes).

Un seul ingrédient, inratable, rapide, et les enfants adorent…et moi aussi…

Nous l’utilisons au petit déjeuner at au goûter étalée sur des bananes coupées en deux, sur des tartines, j’adore aussi avec des kakis, sur les porridges d’avoine. je fais également mes yaourts végétaux avec la purée d’amande.

Se faire plaisir en mode “healthy”…

Laissez-vous tenter par cette “recette” et surtout…Santez-vous bien !

 

Article écrit par Aurélie Hili pour naturophila.com

TheAuGingembre

Thé au gingembre et au miel

Un thé au gingembre et au miel pour booster son organisme !
Chaque année, l’automne arrive avec son lot de rhumes, de toux, de nez qui coule, etc.

Il existe des moyens naturels pour se préparer  à ces agressions, en renforçant son système immunitaire.

Notre système immunitaire est là pour nous protéger. Il fonctionne avec des cellules qui défendent notre corps contre des agressions extérieures comme les virus et les bactéries. Quand ce système fonctionne correctement, il est capable de chasser rapidement les intrus de notre corps. Quand il est affaibli…c’est la grippe !😱😱😱

Un des moyen efficace pour booster son immunité et donc renforcer ses défenses,  est de faire appel aux compléments naturels. Faciles à trouver, pas chers, faciles à utiliser.

A Moscou, le déjeuner est souvent accompagné d’une boisson chaude, le thé au gingembre. Le Ginger Tea (имбирный чай) se trouve sur toutes les cartes et je l’ai adopté ! C’est une boisson non seulement délicieuse, réconfortante, réchauffante (je crois que c’est le principal objectif ici…), mais en plus parfaite pour renforcer mes défenses naturelles et donc tenir à distance tous ces virus et microbes qui trainent.

Que va t-on trouver dans ce thé ?

Gingembre : il dispose de propriétés naturelles qui luttent contre les bactéries et les virus. Très intéressant aussi pour la digestion.

Citron : vitamine C, “LA” vitamine stimulante du système immunitaire.

Miel : de nombreuses propriétés antibiotiques et anti bactériennes. Recommandé pour lutter contre les infections respiratoires.

Menthe : contient des substances qui préviennent la croissance de bactéries, des virus ou des champignons sur les surfaces internes de notre organisme. Très intéressant aussi pour la digestion.

Recette thé au gingembre et au miel

– Racine de gingembre (2 cm)
– 1 citron vert
– 1 CS miel
– Menthe fraîche (5 branches bien touffues)
– 500 ml d’eau

 

Râper 1 cm de gingembre avec une râpe (à fromage ou mieux celle pour faire des zestes). Garder 1 cm pour faire des lamelles.

Faire un jus avec la moitié  du citron et couper le reste en tranches.

Faire bouillir l’eau  dans une casserole avec le jus du citron, le gingembre râpé, et le miel.
Laisser infuser quelques minutes.
Mettre la menthe dans une théière (ou un thermos), ajouter les rondelles de gingembre et de citron, ajouter l’eau chaude au gingembre.

C’est prêt !

N.B : pour conserver le maximum de Vitamine C , l’idéal serait de verser le jus de citron dans sa tasse, une fois le mélange non brûlant mais bon…le reste est déjà pas mal !…
Enjoy your tea time et surtout… SANTEZ-VOUS bien !

Article écrit par Aurélie Hili – www.naturophila.com

 

PateATartiner

Recette de Pâte à tartiner choco/noisettes

Et si on laissait le pot de Nutella dans le placard ?

Une pâte à tartiner avec du vrai chocolat et de vraies noisettes…

Vous connaissez forcément le Nutella car…”il en faut de l’énergie pour être un enfant !”… Misère !!! On en parle des CON-sommateurs ?…

Nous ne sommes pas clients de ce condensé de sucre à la maison mais rares sont les foyers qui n’ont pas leur pot de Nutella sur une étagère.

Si vous regardez l’étiquette, il y a 55 % de sucre…raffiné (pas de sucre de coco ni de rapadura ici…), du pur sucre industriel sans aucun nutriment donc, que des calories.
Vous trouverez ensuite 17 % d’huile de palme (raffinée, chauffée) très utilisée par les industriels pour son pouvoir épaississant et conservateur.
Vous avez ensuite 13 % de malheureuses petites noisettes perdues dans tout ce gras et ce sucre, accompagnées par 7 % de cacao. Viennent ensuite du lait écrémé en poudre, du lactosérum en poudre, de la lécithine de soja (pour stabiliser le chocolat) et de la vanilline (arôme de vanille…artificiel !…).

Vous croyez sérieusement  que votre enfant va être en pleine forme à l’école après ses tartines de sucre rapide et d’huile de palme au petit déjeuner ?…

C’est sûrement bon au goût, réconfortant, doux, régressif. Et encore… je trouve cette pâte agressive, elle laisse une traînée de gras dans la bouche assez désagréable… Ok c’est la maman qui parle… Mais de là à nous faire croire que c’est un aliment santé pour nos kids, c’est pathétique.

Maintenant que vous avez la confirmation et la preuve que c’est une bombe anti-énergie, pourquoi ne pas essayer une pâte à tartiner plus « sérieuse » d’un point de vue nutritionnel ?

Les ingrédients sont faciles à trouver, la marche à suivre est très simple et le résultat est inratable.

Les dattes remplacent le sucre raffiné et sont riches en fibres. Quant aux noisettes (et on est loin des petit 13 % du Nutella…), elles apportent du très bon gras (mono-insaturé comme l’huile d’olive) et sont antioxydantes (luttent contre le vieillissement des cellules).


Pâte à tartiner maison


 5 dattes Medjool (ou 10 Deglet Nour)
 120 g chocolat noir
 150 ml lait végétal (amande, noix de coco, riz, soja, etc. Au choix)
 170 g purée noisettes (excellent aussi avec amande où cajou)
 1/2 cc sel

 Faire tremper les dattes dénoyautées au moins une heure (plus elles sont tendres plus elles sont faciles à mixer),
 Faire fondre le chocolat au bain marie avec le lait végétal,
 Dans un blender (ou dans un robot avec une lame en S), mettre la purée de noisettes, le mélange lait chocolat, les dattes et le sel),
 Mixer jusqu’à obtenir une pâte onctueuse,
 Verser dans un pot à confiture stérilisé (le faire bouillir 1 minute).

Sur les crêpes, en dessert avec des poires pochées ou sur une tranche de pain, vous alliez le plaisir et la santé.

Se conserve très bien au frigo, la pâte reste onctueuse.

Laissez-vous tenter par un peu plus d’équilibre dans vos placards !

Et surtout…”Santez-vous” bien !

 

Article écrit par Aurélie HILI – www.naturophila.com

Yaourt vegetal

Yaourt Vegetal aux fraises sans yaourtière…ou avec.

Je ne sais pas si on a le droit de parler de “yaourt” quand il n’y a pas de vache derrière, au même titre qu’on a plus le droit d’appeler “lait” les boissons végétales au riz ou aux amandes.

Toujours est-il que je vais vous parler ici d’un dessert onctueux, velouté, frais, mais qui n’a pourtant rien d’un Danone ou d’un P’ti Filou (ça existe encore ça ?).

Les ingrédients sont très simples sauf si vous n’avez jamais entendu parler d’agar-agar.

L’agar-agar est une sorte de gélatine végétale qui est obtenue à partir de plusieurs  algues rouges que l’on trouve au Japon. (Pour rappel, la gélatine animale elle,  est issue de résidus de carcasses de boeuf et de porc…).

Il n’y a pratiquement pas de calories dans l’agar-agar, ce qui en fait un allié précieux aux yeux des japonaises qui l’utilisent depuis des siècles sous le nom de kanten pour garder la ligne.

De plus, comme tous les produits issus des algues, l’agar-agar est riche en minéraux (calcium, phosphore, fer), ce qui le rend non seulement magique pour la cuisine mais aussi excellent pour l’organisme.

Pour fabriquer l’agar-agar, cette fine poudre blanche que l’on utilise dans les recettes, plusieurs étapes sont nécessaires. Les algues sont lavées, séchées, puis portées à ébullition pour obtenir un gel ou mucilage. Une fois refroidi et déshydraté, ce gel va se transformer en fines lanières recroquevillées qui seront réduites en poudre pour obtenir l’agar-agar de nos placards.

Pour l’utiliser en cuisine, on fera donc nous-mêmes le chemin inverse, c’est-à-dire qu’il faudra diluer cette petite poudre dans un liquide froid, le faire bouillir puis le laisser refroidir pour obtenir cette gelée.

Pour faire cette recette, j’utilise parfois ma yaourtière en ajoutant 2 sachets de ferment pour yaourt dans la préparation et en laissant fermenter 8 heures. Mais sans yaourtière et grâce à l’agar-agar, la recette est plus rapide et déjà très onctueuse !

 

Yaourt végétal aux fraises sans yaourtière

Ingrédients 

  • 8g d’agar-agar (4 dosettes de 2 g) + 500 ml d’eau
  • 100 g de purée d’amande blanche ou de noix de cajou
  • 400 ml de lait végétal (soja, amande, riz, etc.)
  • 80 g de sucre de coco (ou sirop d’érable, miel, sirop d’agave)
  • 2 bananes mûres
  • 250 g de fraises

Préparation

Mettre 500 ml d’eau froide dans une casserole et verser les 4 dosettes d’agar-agar. Bien remuer. Faire bouillir, laisser à ébullition 30 secondes  et retirer du feu. Quand la casserole est froide, la mettre au réfrigérateur pour accélérer la transformation de l’agar-agar en gel. 30 minutes plus tard, vous obtiendrez la gélatine. Préférez une casserole large pour moins d’épaisseur de liquide et donc un temps de solidification plus court. Vous devez obtenir ceci :

  1. Placer l’agar-agar dans un blender, ajouter le lait végétal et mixer pendant 2-3 minutes. Il faut obtenir une pâte lisse et homogène, sans AUCUN grumeau.
  2. Ajouter la purée d’amande et mixer de nouveau.
  3. Ajouter, le sucre, les bananes  et les fraises et mixer une dernière fois.
  4. Verser dans des verrines, des pots de yaourt, des petits, des moyens, et réserver au frais au moins 2 heures.

Cette quantité d’ingrédients permet d’obtenir 6 pots de 125 ml et 4 mini-verrines.

Je les conserve 4 jours au réfrigérateur. Vous pouvez les garder un peu plus longtemps, il y aura simplement un peu de liquide qui remontera à la surface. Un petit coup de cuillère avant de déguster fera l’affaire !

Bon appétit et surtout…”santez-vous” bien !

 

Article écrit par Aurélie Hili pour www.naturophila.com

 

Naturophila-22-Puree-Amandes-Maison-naturophila

Purée d’amandes maison, une excellente source de calcium sans lait.

La purée d’amandes, une excellente source de calcium…sans lait…

Nous avons adopté un réflexe depuis de nombreuses années, c’est d’associer notre consommation de calcium à notre consommation de produits laitiers ( l’industrie agro-alimentaire nous a d’ailleurs bien aidé…).

Et pourtant, le calcium issu des végétaux est absorbé à 70 % par notre organisme, alors que le calcium qui vient du lait n’est absorbé qu’à 30 % par notre corps..

De plus, le lait de vache est difficile à digérer, inflammatoire pour notre organisme, chargé de la nourriture…de la vache (antibiotiques, pesticides, hormones de croissance…). Sa consommation excessive n’est pas sans impact sur notre santé : allergies, problèmes ORL, ballonnements, problèmes respiratoires, etc.

C’est un aliment acidifiant qui conduit à une déminéralisation du corps et donc à…l’ostéoporose. Des études ont prouvé que l’ostéoporose est plus fréquente dans les pays scandinaves…où les femmes consomment 3 verres de lait par jour !!!

Alors à la maison, depuis des années, nous laissons le lait de vache…aux petits veaux !
Pas d’inquiétude, les besoins en calcium sont largement couverts si on diversifie un peu son horizon alimentaire : amandes, noix de coco, pois chiches, haricots rouges, graines de sésame et graines de chia, brocoli, chou, asperges, épinards, tofu, etc.

Nous sommes donc de gros consommateurs d’amandes, notamment sous deux formes très faciles à réaliser chez soi :
• Le lait, qui me sert pour les béchamels, les crêpes, le granola des enfants, les quiches (150 g d’amandes, 750 ml d’eau)

• La purée d’amandes

Purée d’amandes
– 500 grammes d’amandes Bio
– Un robot avec une lame en “S”

1. Mettre les amandes dans le bol (très important : ne pas les faire tremper… Si elles sont humides, l’huile n’arrivera pas à sortir de l’amande et vous aurez une sorte de pâte… à tarte…), d’où l’importance du bio…

2. Lancer le robot pendant 2 minutes,

3. L’amande est ici à l’état de poudre qui commence à coller. Ramener éventuellement l’ensemble au centre à l’aide d’une spatule,

4. Relancer le robot pendant 3 minutes, on obtient une pâte brune qui commence à “cracher” son huile,

5. Laisser reposer la pâte 5 ou 10 minutes, pour qu’elle refroidisse.

6. Relancer le mixeur jusqu’à obtention d’une purée d’amande souple, brillante, liquide,

7. Mettre dans un pot à confiture.

Je la garde jusqu’à 3 semaines dans mon placard.

Un seul ingrédient, inratable, rapide, et les enfants adorent…et moi aussi…

Nous l’utilisons au petit déjeuner et au goûter étalée sur des bananes coupées en deux, sur des tartines, j’adore aussi avec des kakis, sur les porridges d’avoine…

Se faire plaisir en mode “healthy”…

Laissez-vous tenter par cette “recette” et surtout…Santez-vous bien !

Réserver une consultation ou un accompagnement
L’art de rester en bonne santé avec des moyens naturels

""
1

Télécharger gratuitement !

Cure Détox 4 semaines

keyboard_arrow_leftPrevious
Nextkeyboard_arrow_right
Logo-naturophila-blanc-petit

La Naturopathie, une consultation pour prévenir la maladie, conserver la santé ou l’optimiser par un mode de vie plus sain et des moyens naturels.

Un Accompagnement pour vous aider à changer vos habitudes alimentaires et ainsi reprendre le bon chemin vers la pleine santé.

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à me contacter !

Réserver une consultation ou un accompagnement
L’art de rester en bonne santé avec des moyens naturels

Suivez-moi pour rester en bonne santé !

Logo_Apnf_32

Copyright 2016 © All Rights Reserved - Site réalisé par RG-Pixel

Naturopathie


Télécharger gratuitement votre cure détoxication sur 4 semaines
S'inscrire !
close-link